Réïki

Le Réïki: Entre Mythe et Réalité

416 vues

Préambule

Qu’est ce que le Réïki et son Histoire ? Pour les néophytes je vous invite à vous rendre sur l’article correspondant en cliquant ICI.

Maintenant, un petit tour d’horizon sur cette pratique qui connais un grand succès depuis quelques années. Cependant beaucoup de dérives existent, il est temps de remettre au clair certaines choses. Let’s Go !

Les Dérives Du Réïki

Suite au développement du bien-être depuis quelques années, c’est l’occasion pour certaines pratiques de suivre le mouvement, et le Réïki fait partie des plus en vogue. Mais elle fait également partie des pratiques les plus surveillées par “MIVILUDES” (organisme qui surveille les activités aux dérives sectaires).

Pourquoi le Réïki est il en vogue ? Tout simplement par sa facilité d’accès aux formations et de pratique, et de son efficacité également. D’ailleurs le Réïki est reconnu par l’Organisation Mondial de la Santé (OMS).

Pourquoi le Réïki est il dans les projecteurs de MIVILUDES ? Parce que nombre de praticiens l’exercent de manière non éthique, ne respectent pas la philosophie de cette pratique, ils l’exercent et l’enseignent avec des convictions très mystiques, ce qui rend leur activité dangereuse pour eux et pour les personnes qui les consultent. A cela s’ajoute ceux qui ne respectent pas le cadre légal de leur activité. Enfin, le Réïki n’étant pas une “marque” déposée, de nombreuses variantes de cette pratique sont aujourd’hui dénombrées. Certains de ces “Réïkis” prétendent même avoir des résultats sois disant supérieur au Réïki original. Pour n’en citer que quelques uns, on retrouve par exemple:

  • Le Réïki Dauphin. Sûrement une forme de Réïki, ou le praticien, un ballon sur le bout du nez tourne autour de son client en poussant des petits cris comme flipper le Dauphin 😀
  • le Réïki Shamballa. Pendant que le client est allongé sur la table de soin, le praticien* confectionne un bracelet Shamballa ? 😀
  • Le Réïki Cristal. Sûrement pratiqué par des bijoutiers … 😀

Bref, mon approche est certe humoristique, mais vous le constatez, certaines de ces pratiques ont des noms plutôt …. “Exotiques”, incitant toutes formes de questionnements et d’idées quant à leurs pratiques. Bien que certaines soient peut-être efficaces et sérieuses, force est de constater que l’utilisation du nom Réïki à toutes les sauces , donne de la difficulté pour trouver une pratique crédible, de quoi donner le tournis. Il convient donc naturellement pour un client ou un futur initié de ne pas prendre de risque en se tournant vers du Réïki dit “Traditionnel” (Réïki original)

Mais Alors le VRAI Réïki Dans Tout Ça ?!

Comment reconnaître Le Réïki Original ? La réponse n’est pas si simple et mérite d’être argumentée en détails. En effet, comme je l’ai spécifié plus haut, le Réïki n’est pas une “marque” déposée, autrement dit lorsque Mikao Usui a développé cette méthode il n’a pas fait protéger l’appellation. Etait-ce volontaire ? Je ne sais pas. Mais lorsqu’on s’intéresse à l’origine du Réïki, on apprend que celui-ci remonte bien avant Mikao Usui. Qu’il était avant tout une forme bouddhisme du Qi-Gong influencé par le Shintoïsme : le Kiko. Mikao Usui à donc redécouvert et développé cette méthode. Il ne pouvait donc pas prétendre être son seul créateur… (je vous invite à lire cet ARTICLE) . Peut-être là, un début d’explication …

Quoi qu’il en soit, les nouveaux “styles” de Réïki sont nés de cette appellation non protégée, et maintenant ben ….. c’est un peu la M**** !

Logiquement , nous serions tentés de se dire “tout ceux qui ont l’appellation Réïki d’Usui, sont sûrement les vrais!” . Et bien non, pas tout à fait ! Pour la simple et bonne raison que Mikao Usui a laissé très peu d’écrit, donc peu de traces écrites de la méthodologie du Réîki telle qu’il l’enseignait de son vivant. A l’époque au Japon, ce genre de transmission se faisait uniquement de Maître à élève.

Cependant Mikao Usui a bien initié des personnes avant sa mort, notamment “Hawayo TAKATA” et “Chujiro HAYASHI”, qui ont à leur tour initiés de nombreux Maîtres. Mais “TAKATA” et “HAYASHI” ont apportés quelques modifications sur la pratique originale du Réïki, et ils ont initiés les Maîtres avec ce Réïki revu et corrigé. Alors bien sûr, tout n’a pas été modifié, mais au final, je ne suis pas persuadé qu’aujourd’hui le Réïki original tel que USUI Sensei le pratiquait, existe encore. Mais, ce n’est pas forcément un mal, car il faut comprendre que, tout comme l’homme change et que la vie évolue, les pratiques aussi, on adapte en fonction de la vie d’aujourd’hui. Il faut également comprendre qu’en fonction des cultures d’un pays, il est plus difficile d’y enseigner certaines pratiques à causes des notions culturelles qui l’entourent. Donc les pratiques évoluent aussi en fonction de la population, ce qui fût le cas pour le Réïki. Le Japon est très codifié, et les religions “Shintoïsme”, “Taoïsme” et “Bouddhisme” (Chrétienne aussi, mais c’est seulement 2% de la population) faisant parties de la culture et des croyances des Japonais sont également un des fondements du Réïki. Et ce n’est pas forcément simple à intégrer dans les pays occidentaux. Donc pour remettre les choses à plat, personne , mais absolument personne ne pratique le Réïki original tel que USUI Sensei l’enseignait. Mais il est évident que ceux qui pratiquent ou enseignent le Réïki d’USUI sont sûrement les plus proches de l’original.

Maintenant que l’on y voit un peu plus clair, on comprend que ceux qui prétendent pratiquer le Réïki d’USUI, exercent en réalité un Réïki qui est “censé” être le plus proche de celui de son fondateur “Mikao USUI”. Ce sont donc ces personnes qu’il faut consulter si vous souhaitez une séance ou apprendre le Réïki Traditionnel.

Mais il y a un autre point important à prendre en compte pour bien choisir un praticien ou un enseignant: sa formation et ses compétences. En effet, à cause d’une motivation lucrative et l’ignorance de certains, de nombreux enseignants proposent des formations de bas niveaux et en peu de temps, ce qui est sans intérêt. Cela afin de faire un maximum de profits. Au final, les gens qui sont formés, pensent maîtriser le sujet alors que c’est très loin d’être le cas, ces derniers vont alors prodiguer des séances sur des gens sans vraiment savoir ce qu’ils font, et vont peut-être même à leur tour enseigner . Et cela est dût entre autre, à plusieurs croyances sur le Réïki que je vais traiter dans le paragraphe “Idées Reçues Sur Le Réïki”.

Et c’est là tout le souci de ceux qui pratiquent et enseignent, mais qui n’ont absolument aucunes connaissances dans les énergies. La majorité n’ont connu que le Réïki et se contentent donc d’approuver et répéter bêtement ce que leur enseignant leur a appris . Ce même enseignant qui, à son tour, se contente de répéter sa leçon, avançant des théories mystiques sur le pourquoi du comment l’énergie Réïki agit… Faut dire aussi qu’à l’air de l’Internet, les notions séduisantes mais erronées du bien-être new-age n’arrangent pas les choses.

Pour ma part j’ai une autre approche, car avant d’être Enseignant en Réïki, je suis avant tout Magnétiseur, j’ai pratiqué dès mon plus jeune âge la Magie, la Radionique et la Radiesthésie. L’énergétique est donc un domaine que je connais au sens large; de plus, à aucun moment je ne suis resté sur mes acquis, je me documente mais surtout j’expérimente et je me remet constamment en question… L’énergétique est vaste et beaucoup plus complexe qu’on ne peut l’imaginer, et le Réïki n’exclut pas à la règle. Malgré certaines lacunes et des notions ayant été totalement éliminées dans les formations, nombreux sont ceux qui affichent et acclament leur titre de “Maître Réïki” (obtenu en 2 jours de formation, pas très sérieux tout ça, mais ca gonfle leur égo…), mais un art demande toute une vie pour être “Maîtrisé”. Ces “Pratiquants” ou “Maîtres” vont poser leurs mains sur des personnes et risquer de dysharmonier ces dernières ou les polluer énergétiquement. Ces risques sont souvent occultés à cause de fausses croyances que j’évoquerait plus bas. Autre point, peu de pratiquants en Réïki savent faire un soin ciblé. La plupart se contentent de faire une séance complète, ainsi ils se disent que les mains ayant été posées partout sur le corps c’est ok ; ou bien posent les mains à l’endroit concerné par les maux (mais l’endroit concerné n’est pas forcément la cause ou mérite d’être lié à un ensemble de points précis). Sauf que c’est plus subtil que ça, et un minimum de connaissances dans le système énergétique humain et en anatomie est indispensable. Ce n’est pas en 2 jours de formation, en “survolant” la fonction des chakras que l’on est opérationnel. Quelques connaissances sur le corps humain, le système endocrinien, l’Aura, ou encore les Nadis et les Méridiens sont tout autant de connaissances à avoir pour pratiquer correctement (et je passe toutes les notions concernant “l’énergie” …) Tout cela demande de l’apprentissage et de l’expérience. Un mal de tête ne demande pas forcément de poser bêtement les mains sur la tête, car tout dépend du type de mal de tête (par exemple : migraines digestives), au pire le mal peut-être accentué ou ne partira pas, au mieux le résultat ne sera pas durable . De plus, toutes pratiques énergétiques comportent des risques, il faut donc savoir se protéger, et connaitre les conditions pour pratiquer correctement. Cela afin de ne pas être pollué et subir quelques désagréments qui peuvent parfois avoir des conséquences importantes. Cette notion est très souvent délaissée pas de nombreux pratiquants …

C’est une chose de se faire une séance sur soi lors d’un Auto Traitement, s’en est une autre d’en dispenser à une personne. La plupart des formations sont donc très insuffisantes, mettant en péril le pratiquant, le receveur et décrédibilisant la pratique.

Pratiquer le Réïki demande avant tout une envie de s’aider avant d’aider les autres, il s’agit en premier lieu d’un outil de développement personnel ! Seulement, beaucoup pratiquent pour leur égo, ils ne vont pas bien mais veulent aider pour se sentir mieux, pour être valorisé (syndrome du sauveur). Il est certain dans ces conditions que l’énergie transmise ne sera pas forcément très “clean”. Je n’aime pas le terme de “Maître” ou “Maître Enseignant”, je trouve ça pompeux, mais cela fait partie d’un terme issue de la culture japonaise, mais qui semble bien gonfler l’égo de certains pratiquants, renforçant leur conviction d’une connaissance non maîtrisée …

Pour avoir déjà tenu entre mes mains un livret de formation de Réïki premier degré d’une de mes élèves souhaitant se remettre à niveau, j’ai été stupéfait de constater que ce dernier se composait de seulement 26 pages. Trois ou quatre pages consacrées à l’histoire du Réïki, des textes avec des caractères supérieur au standard , et des illustrations hors thème. En bref, tout était fait pour donner du volume au livret tant ce dernier était maigre pédagogiquement, et je passe bien évidemment certaines explications mystiques où parfois même tout bonnement farfelus que contenait ce livret. Quelle fût la surprise de mon élève lorsque celle-ci constata mon livret de plus de 50 pages et au contenu bien plus riche …

Idées Reçus Sur Le Réïki

Alors je sais très bien que certains pratiquants de Réïki , à la lecture du paragraphe précédent , vont dire “n’importe quoi mec, pas besoin d’avoir des connaissances car l’énergie Réïki est Amour, et l’énergie agit là ou elle juge que c’est nécessaire” . Alors détendez-vous, ça va bien se passer. Restez concentré et lisez bien ce qui va suivre.

Comme expliqué précédemment, la facilité d’accès à la pratique du Réïki, mais surtout ses idées reçues et incompréhensions de certains enseignants provoquent des dérives (volontaires ou pas). Voici une liste de quelques idées reçues sur le Réïki:

  • Le Réïki est une énergie d’amour, elle ne peut donc pas faire de mal : FAUX ! le Réïki comme toute pratique énergétique demande quelques connaissances, car on peut réellement faire du tort à quelqu’un, l’énergie dépend des intentions de la personne ! Iriez-vous franchement vous allonger sur une table de soin, pour recevoir une séance de la part d’une personne que vous savez dérangée ou mal attentionnée ? Il va de soit que non , mais demandez-vous pourquoi ? Autre point important : le lieu ! En effet, l’énergie canalisée et retransmise au receveur n’est ni plus ni moins que l’énergie dite “universelle” (et oui, le Réïki n’est ni plus ni moins un égrégore), cette énergie est tout autour de nous, et il va de soit qu’il vaut mieux canaliser une énergie au taux vibratoire élevé plutôt que bas. Autrement dit, on canalise l’énergie environnante, et la qualité d’un soin dépend donc également de la qualité de l’énergie canalisée. Pratiquez du Réïki dans une maison chargée de mauvaises énergies et essayez ensuite dans un lieu aux bonnes vibrations, je vous garanti que ça n’aura pas le même effet ! Et ceux qui disent capter l’énergie de l’espace ou du monde des petits poneys doivent dans un premier temps arrêter les drogues, et dans un second temps se dire que peu importe d’où vient l’énergie, c’est la même, ou à défaut celle d’un égrégore, et que cette dernière passe forcement par le lieu où se trouve le canaliseur (donc le pratiquant). L’énergie se charge donc forcément au passage des énergies du lieu (CQFD). De plus, il faut prendre conscience que lorsqu’on manipule des énergies, on peut se faire “parasiter” par d’autres vibrations énergétiques néfastes, seule l’expérience permet de distinguer si nous sommes influencés ou pas par des énergies basses (le Réïki est une forme de channeling au final, car le principe de canaliser est le même). Autre point à prendre en compte, ce sont les “formes pensées” que le praticien peut transmettre au receveur (ou attraper). Ces “Formes pensées” ou “Miasmes” , sont la manifestation énergétique de nos pensées émotionnelles, ils correspondent à une « information » (en magie on appelle ça une « charge »). Voila pourquoi il est important de consulter un praticien de confiance, sérieux et expérimenté. Vous est-il déjà arrivé de vous sentir fatigué en présence d’une personne qui se plaint ? Et bien je vous laisse imaginer les conséquences en présence d’un praticien qui va littéralement vous vampiriser ou vous polluer.
  • On ne peut pas influencer l’énergie Réïki : FAUX ! Le Réïki est une énergie qui se canalise afin d’être transmise, et ce canal c’est le praticien*. Ses pensées, ses croyances créent forcément des filtres qui vont donc influencer l’énergie (sa puissance, sa pureté et sa direction), et il est dangereux de penser le contraire. Autrement dit, un praticien peut parfaitement “charger” de manière involontaire ou volontaire l’énergie transmise qui aura les qualités correspondantes à ses formes pensées ou ses intentions (ET OUI !) . Autres points qui me font beaucoup rire, et avec lesquels je déstabilise nombre de praticiens Réïki : Si on ne peut influencer l’énergie Réïki, alors pourquoi y a t-il des positions de mains différentes ? C’est bien qu’on dirige l’énergie sur un point précis. Et pourquoi utilise t-on des symboles en Réïki ? C’est bien pour accentuer une action, profitant également au passage du principe des ondes de formes. Donc on influence bien l’énergie ! Et enfin si les Gokaïs Réïki existent, c’est bien pour acquérir une philosophie qui, à son tour, va influencer notre façon d’être (nos filtres entre autre), et du même coup l’énergie transmise.
  • Il faut certaines prédispositions pour pratiquer le Réïki : FAUX ! Arrêtez de penser ça ! Tout le monde peut exercer le Réïki. Mais ! à une condition . En effet, il convient d’avoir préalablement fait un travail sur soi, de développement personnel et spirituel. Pourquoi ? Tout simplement pour reprendre un des grands principes que j’ai énoncé plus haut : la qualité de l’énergie transmise dépend des “filtres” et des “intentions” du canaliseur (ses idées limitantes, jugements , pensées, etc…). Autrement dit, il est important que le “praticien” Réïki ai fait un travail sur lui avant toute chose. Un travail de ce genre prend quelques années, mais c’est indispensable afin de ne pas “contaminer” l’énergie transmise, la rendre de ce fait moins efficace, voir mauvaise, transmettre des “formes pensées”. On ne peu aider autrui si on ne s’est pas d’abord occupé de soi (c’est logique). Enfin, l’évolution spirituel de la personne détermine la qualité de l’énergie transmise. Trop de pratiquants se lancent dans cette thérapie sans avoir effectué un travail sur eux. Penser que pratiquer le Réïki (ou d’autres pratiques énergétiques) ne nécessitent aucun investissement personnel est une très grosse erreur qui se paiera à un moment donnée.
  • Quand à ceux qui pensent que le Réïki est avant tout destiné à des “Elus” j’ai qu’une chose à vous dire : “la drogue c’est mal” 😄 . Avoir des prédispositions est un plus, mais nullement une obligation. Une personne qui est très sensitive par exemple, exercera différemment, elle fera en sorte d’allier le Réïki à ses prédispositions …
  • Quel est l’intérêt des différents degrés de Réïki ? : Je sais que certaines personnes voient d’un mauvais œil le principe des “Niveaux” en Réïki. Ces dernières n’ont pas compris le principe. Les niveaux existent car chacun de ces degrés permet de soigner nos maux à des stades différents et évoluer spirituellement de manière progressive, et en fonction de ce que l’on souhaite également. Chaque niveau permet des possibilités en fonction de ce que l’on désire faire (pour soi, ses proches, les autres). Le Réïki étant avant tout un outils de développement personnel et spirituel, il est logique que ce dernier se décline en plusieurs degrés, cela afin d’évoluer progressivement. Enfin, je rappelle que le Réïki est japonais, c’est donc ainsi qu’il est enseigné. Prenez du recul, retirez vous cette vision occidentale . J’invite ces personnes à se renseigner sérieusement sur les principes du Réïki plutôt que de rester figer sur une mauvaise image, souvent alimentée par tout les faits que je cite dans cet article.

Pourtant Certaines Fédérations ou Instituts Prétendent Enseigner Le Vrai Réïki !

Je rebondis afin de dénoncer une autre pratique que je considère comme non conforme et faisant partie des pratiques sectaires à mes yeux. Il s’agit des formations Réïki proposées par certains organismes comme des “Fédérations” dont je tairais le nom. Ces petits malins n’ont rien trouvé de mieux que de se servir des dérives existantes pour décrédibiliser tout les pratiquants de Réïki . En gros, ces organismes ne font pas de détails et dénoncent tout les pratiquants indépendants comme étant des charlatants, et prétendent être les seuls garants du Réïki Traditionnel. Ce qui est marrant, lorsqu’on sait qu’aucun écrit n’a été laissé par Mikao USUI (comme expliqué plus haut) 😄 . Et le pire, c’est que dans leur propagande, ils argumentent en disant qu’aucun écrit existe, et se servent donc de cela pour décrédibiliser les enseignants indépendants. Ce qui est contradictoire avec leur prétendue exclusivité des connaissances du Réïki Traditionnel ! On ne peut pas d’un côté dire “Aucun écrit de cette pratique n’existe” et de l’autre dire “nous sommes les seuls à détenir les vraies connaissances du Réïki traditionnel” 😵 (je dis ça, mais je dis rien…) . Donc sur ce point là, qui sont les charlatants je me le demande…

Autre stratagème que ces organismes utilisent : en dénonçant le fait que des “initiations” sont effectuées par les enseignants indépendants. En effet, durant les formations, l’enseignant dispense ce que l’on appelle des “initiations”. Il s’agit d’une sorte de rite ou l’enseignant transmet des symboles, et permet à l’élève de recevoir l’énergie Réïki en élargissant son chakra coronal (celui par lequel l’énergie Réïki est capté) . D’ailleurs le terme “Initiation” signifie “action de Donner et Recevoir”, ça n’est donc pas du tout un terme laissant présager une action sectaire.

Ces organismes pointent donc du doigt ces initiations en les classant comme dérives sectaires et ainsi décrédibiliser un peu plus les enseignants indépendants. Sauf que, hormis le fait que ces organismes prouvent leurs lacunes en vocabulaire , il faut remettre dans le contexte que le Réïki est Japonais, et au Japon c’est ainsi que cela se fait, cette “coutume” fait donc partie intégrante de l’enseignement. Maintenant, ces initiations ont peut-être pas un réel intérêt, peut-être qu’ils permettent de conditionner le cerveau afin de persuader le subconscient. Quoi qu’il en soit, d’une part des photos Kirlian ont démontrées qu’un élève initié dégageait plus d’énergie de ses mains qu’une personne non initiée; d’autre part, il n’y a rien de mal de fait durant ces initiations : pas de musiques de Rock Métal ni de bougies, et l’enseignant ne porte pas de grande robe noire en récitant des rites sataniques ! 😆 (si telle est le cas, là il s’agit de dérive sectaire ! ). Donc si ces organismes avaient de réelles connaissances envers le Réïki, ils prendraient en compte les us et coutumes du pays dont ils dépendent.

Autre argument utilisé par ces organismes, consiste à faire passer les enseignants indépendants comme étant des personnes perchées, parlant d’une soi-disante énergie qu’ils transmettent par leurs mains blablabla. J’ai envie de leur répondre “Allô quoi ! la physique quantique, admet que tout est énergie, que nous sommes tous liés et que la transmission énergétique est effective” . Alors au lieu de dépenser de l’énergie à critiquer les enseignants indépendants, et de rester figé dans des croyances d’un autre temps, je les invite sérieusement à s’intéresser à la science quantique, notamment sur la notion du vide quantique expliqué par Nassim HARAMEIN “physicien” , ou encore aux recherches du Dr Bruce LIPTON; et je ne parle pas de Albert EINSTEIN et Nicolas TESLA qui sont les précurseurs dans cette théorie. De plus, on transmet tous du magnétisme animal en touchant quelqu’un (lors d’un massage par exemple) , il y a également échange d’énergie par l’intermédiaire de l’aura entre des personnes suffisamment proches aussi. Et tout cela est prouvé aujourd’hui par la science, donc qu’ils l’admettent ou pas, il y a forcément échange d’énergie entre deux êtres.

Pour avoir regardé quelques démonstrations vidéos d’une de ces “Fédérations”, j’ai été consterné d’entendre une enseignante dire à une élève de ne pas tenir compte des sensations qu’elle a dans ses mains . Alors que c’est justement tout l’intérêt, ces sensations sont une source d’informations importantes ! Seulement, ces organismes veulent tellement se démarquer d’une pratique qu’ils critiquent, qu’ils en deviennent la caricature .

Et enfin, autre argument utilisé par ces organismes : en dénonçant l’intérêt lucratif des enseignants, en dénonçant des prix qui s’envolent. Sur ce point je leur donne raison, sauf que, ça n’est pas le cas de tous. Beaucoup d’enseignants proposent des prix raisonnables. Par contre, lorsque je regarde les prix des formations de ces organismes, c’est l’hôpital qui se fout de la charité, surtout au vue de la qualité qui est loin d’être au rendez-vous, car bon nombre de notions ne sont pas abordées dans leurs méthodes (méditation, auto traitement, système énergétique humain, Gokaïs, etc…)

Pour résumer, ces organismes se sont ni plus ni moins servi des dérives existantes et rendant frileuse l’autorité médicale, ainsi que les codes qui entourent cette pratique japonaise , en retirant tout les principes fondamentaux du Réïki, pour que cela corresponde aux critères de notre pays et surtout des médecins. Ils ont en quelques sorte adapté le Réïki à la mentalité de notre système actuel. Ils enfoncent le clou en décrédibilisant les enseignants indépendants et leur pratique, en ne mettant en avant que les dérives mais qui ne concernent pas tout le monde (sauf que ça, ils ne le disent pas). Leurs arguments en attendant séduis de nombreuses personnes (grand bien leur fasse…) , la plupart du secteur médicale (notamment des infirmières) qui souhaitent être formés au Réïki afin de l’intégrer dans les hôpitaux.

En effet, le Réïki est déjà présent dans des centaines d’hôpitaux à travers le monde notamment aux USA, Belgique, Suisse, Allemagne, et il est actuellement à l’essai à l’Hopital de la “Timone” en France, ce qui sous entend que cette pratique pourrait finir par être reconnu et adoptée par le corps médicale. Ces fameuses “fédérations” ne font ni plus ni moins que préparer le terrain afin d’obtenir le monopole concernant l’enseignement de cette pratique est ainsi être les seules autorisées à proposer des formations reconnus, pas mal le tour de passe passe hein !

Comment Choisir Un Bon Praticien* Réïki ?

A mon sens un bon praticien Réïki devra avant toute choses s’assurer que son client à fais les démarches nécessaire auprès de son médecin. Je reste persuadé que certaines thérapies alternatives utilisées conjointement avec la médecine allopathique peuvent avoir des résultats stupéfiants. Et pour cela, il faut que ces pratiques gagnent la confiance des Médecins, et cela commence avant tout dans l’attitude et le discours du praticien*, sa crédibilité. Il convient donc de faire le trie, voici quelques éléments pour vous aider à démasquer les charlatans et autres personnes non crédibles .

  • Posez des questions ! N’hésitez pas à demander des explications sur sa pratique du Réïki .
  • Regardez les avis écrits, mais le bouche à oreille reste le moyen le plus sûr.
  • Fuyez ceux qui vous établissent des diagnostics ou vous demandent d’arrêter un traitement (pratique illégale de la médecine).
  • Un bon praticien* ne vous juge pas, dans le cas contraire partez !
  • Le Réïki se fait habiller (sans chaussures ou ceinture), si un praticien* vous demande de vous déshabiller, partez !
  • Chose très importante : le feeling ! si il n’est pas au rendez-vous changez de praticien*. Faites vous confiance !
  • Les prix sont ils clairs, affichés et surtout abordables ?
  • Y a t-il une charte ?
  • Le praticien* est-il déclaré à l’administration ? (en tant que professionnel : numéro siret)
  • Le montant de la prestations est-il cohérent ?
  • Le discours du praticien* : si vous le sentez un peu perché, faites semblant d’aller aux toilettes et fuyez 😆 !
  • N’hésitez pas à en parler à votre Médecin, ce dernier pourra déterminer si le “praticien* Réïki” respecte son cadre légal …

Comment Choisir Un Bon Enseignant Réïki ?

Une bonne maîtrise nécessite de bonnes connaissances. On trouve partout sur Internet des formations en Réïki de 2 jours (pour chaque degré), parfois même en 1 jour; ou pire encore, on vous propose de passer tout les degrés en 5 jours seulement !! . Je ne vous cache pas que ce genre de formation n’est pas très sérieuse, car très peu complète, et je ne vous parle même pas des formations en ligne. Cette mode du Réïki, l’engouement lucratif et la méconnaissance de certains enseignants banalisent cette pratique, et occultent les risques éventuelles. Nombreux sont les praticiens* du Bien-être qui ont une carte de visite remplis de “spécialités”, et le Réïki fais souvent partie de cette panoplie. Il est évident qu’on ne peu maîtriser parfaitement 25 techniques différentes (mais je créerais un article dédié plus tard) ! Le Réïki et d’autres méthodes demandent toute une vie pour être “maîtrisé”.

Toutes pratiques énergétiques demandent des notions afin d’être maîtriser au mieux. Et toutes formes de “Thérapies” demandent des connaissances ! Le Réïki ne fait évidemment pas exception à la règle, il convient d’avoir des connaissances en énergétique, mais également en anatomie et le système énergétique humain (Chakras, Glandes endocrines, organes, Nadis, méridiens…). Et oui, on ne s’improvise pas praticien Réïki ! Si mal maîtrisé, tôt ou tard cette pratique aura des répercutions sur le praticien (extrême fatigue, maladie…) . Mais passer à coté des ces connaissances à d’autres conséquences, en effet comment voulez-vous être crédible envers un médecin si vous n’avez aucunes notions ? Comment comptez-vous le convaincre du sérieux de votre pratique et ainsi faire changer les mentalités ?

Vous comprenez donc que ces formations rapides ou en ligne ne soient pas très sérieuses. Voici quelques notions à prendre en compte concernant la durée des formations sérieuses, ainsi qu’une idées des tarifs acceptables. Chaque degré va avec un niveau de connaissances différents.

  • Premier Degré (Shoden) : 2 jours de formation semblent suffire. Ce niveau étant avant tout dédié à soi, il ne nécessite pas forcément de connaissances approfondies, car on est pas censé intervenir sur autrui, et l’enseignement ne va pas dans ce sens. Ce niveau est avant tout un outil de développement personnel, et sert notamment à se traiter soi même par l’intermédiaire de l’auto traitement. Ajouter à ces 2 jours de formations 21 jours d’auto traitement. Tarif : comptez entre 120 et 150 euros.
  • Second Degré (Okuden) : A ce niveau par contre, les choses sont différentes ! Ce dernier, permet de soigner les autres. A ce stade il convient donc de commencer à avoir des connaissances plus approfondies que le premier niveau. On commence les choses sérieuses. Une formation de 2 jours me semble totalement inappropriée pour ce niveau de Réïki, privilégiez donc les formations sur 3 ou 4 jours minimum. Ce niveau est très complet, il y a pas mal de choses à apprendre, les formations sur 1 ou 2 journées ne sont pas à la hauteur c’est évident. Pour le savoir, demandez à l’enseignant les thèmes abordés sur son livret de formation et le nombre de pages, la plupart proposent un livret de formation d’une vingtaines de pages ce qui est très insuffisant, un livret de formation de ce niveau devrait compter une bonne cinquantaines de pages minimum. Ajoutez à cela encore 21 jours d’auto traitement. Tarif : comptez entre 200 et 250 euros.
  • Troisième Degré (Shinpiden) : Ce niveau est dédié à ceux qui souhaitent exercer en tant que professionnel. Comptez 4 jours de formation minimum. Les connaissances sont encore bien plus poussées, et certaines techniques pour des pathologies particulières sont notamment étudiées. Comme pour le second niveau, demandez à l’enseignant les Thèmes abordés sur son livret de formation et le nombres de pages de ce même livret (comptez une cinquantaines de pages) . Pour ma part je demande en plus, de justifier d’au moins 72 heures de pratique avant d’accéder à la formation de ce niveau 3 . Durée d’une formation sérieuse : 4 jours ou plus. Ajoutez encore 21 jours d’auto traitement. Tarif : comptez entre 300 et 350 euros.
  • Quatrième Niveau (Gokui Kaïden) : Ce niveau forme les futurs enseignants en Réïki. Là encore, des connaissances plus approfondies sont nécessaires ainsi que l’apprentissage des différentes initiations des différents degrés. Suivre les mêmes conseils citez pour le second et troisième niveau concernant le livret de formation. Privilégiez les formations de 4 ou 5 jours minimum. Tarifs : comptez entre 400 et 450 euros.

A NOTER : Il convient de ne pas se contenter de ces quelques jours de formation, je ne vous donne là que des notions pour avoir des formations sérieuses et avoir de bonnes bases. Il va de soi que pour une pratique sérieuse, il faut continuer à se former en se documentant et en participant à des stages (là encore sélectionnez rigoureusement vos sources ) . Rappelez-vous que l’expérience fait la différence, et que la qualité d’un “soin” est à la hauteur de ses connaissances.

Voici quelques éléments à prendre en compte pour détecter les formations sérieuses:

  • Ayez un maximum d’infos sur le Réïki et sa pratique afin de cerner plus facilement les enseignants sérieux (cet article ainsi que CELUI-CI sont une bonne base)
  • Demandez les thèmes abordés durant la formation. demandez à voir un livret pour vous donner une idée.
  • Essayez de savoir comment le praticien* se positionne dans sa pratique (ses croyances, ses connaissances, etc…)
  • Le rapport qualité/prix
  • Le bouche à oreille et avis sur Internet
  • La durée de formation (lire au dessus)
  • Le feeling
  • Le discours de l’enseignant (sa crédibilité)
  • Si vous souhaitez faire financer une Formation en Réïki par Pôle Emploi ou votre employeur en vue d’une reconversion, assurez-vous que le Formateur soit inscrit au RNCP
  • L’enseignant est-il enregistré en tant que Formateur agréé auprès de “DIRECCTE” ? Si oui, alors ce dernier est autorisé à dispenser des formations et délivrer des “Certificats” .

Pour le dernier point : Le Réïki n’étant pas reconnu en France, son “Certificat” n’a donc aucune valeur. Mais cela n’empêche pas que la loi encadre la remise de “Certificat” et autres diplômes. En effet, la grande majorité des enseignants remettent un “Certificat” en fin de formation. Sachez qu’un Certificat ne peut-être donné que par une personne Agréé ou diplômé d’état. Si ce n’est pas le cas, et que votre enseignant vous remet un document avec le terme “Certificat” ce dernier est hors la loi, il ne peu remettre qu’un document avec le terme “Attestation”. La pratique du Réïki n’est pas reconnu en France, mais le fait que l’enseignent ai autorité à délivré un “Certificat” indique le sérieux de ce dernier mais surtout son droit à “Former”.

Le Petit Plus De Certains Enseignants:

Certains enseignants dispensent un examen pour valider les connaissances de l’élève (ce qui est notamment mon cas).

Ma raison : Les certificats ne sont certes pas reconnus en France mais ils le sont dans d’autres pays (la suisse par exemple), et je considère que ces derniers ont une valeur éthique et morale entre l’élève et l’enseignant. Ce dernier est également une matérialisation du “sérieux” et de la qualité de mes enseignements car le certificat est mérité et non donné.

Le Mot De La Fin

J’espère que cet article vous a plu, et qu’il vous a apporté assez d’éléments pour trouver un bon praticien en Réïki et un bon enseignant. Lors de salons “Bien-être”, ne vous faites pas duper par les beaux discours au large sourire de certains “praticiens*, toutes pratiques confondues 😉

*Le terme “praticien employé dans cet article désigne une personne qui “pratique” le Réïki et nullement un “praticien” en Médecine


Cet Article est issu de mon travail, tout droits en son donc réservés. Vous pouvez cependant “Partager” l’article à l’aide des boutons prévus à cet effet, sous condition de conserver l’intégralité de son contenu et de préciser son auteur et la source : (Hervé SyQi “www.conscience-commune.fr” )

 

7 commentaires

  • Nathalie

    Super article ! Franchement merci de “dire” les choses, trop de personnes se mettent à pratiquer l’énergétique mais sans réel maîtrise …

  • Jonas

    Pour une fois que je tombe sur un vrai article sur le Réîki avec ses travers et ses qualités et de manière objective, et vous l’avez très bien fait ! Je suis moi même pratiquant en Réïki, et je constate effectivement de plus en plus de dérives dans cette pratique, de formations expéditives histoire de rentrer le plus pognon possible. Comme vous l’avez très justement expliqué, le Réïki demande des années avant d’être maîtrisé et effectivement beaucoup de choses à prendre en compte et a assimiler et que vous avez très justement répertorié.

  • Sandra

    Bonjour. J’ai moi même été initié au 1er Réïki et 2nd Réïki par un enseignant peu scrupuleux. Ce dernier propose des cours sur 1 ou 2 journées pour chaque niveau, avec des groupes de 10 ou 12 personnes. C’est en comparant ma formation, et mes connaissances avec celles de ma cousine formée par un autre enseignant que je me suis rendu compte du manque de compétence de mon prof. Aujourd’hui je compte trouver un enseignant sérieux pour me reformer au Réïki 1 et 2. Donc je trouve votre article très bien écrit, il relate la vérité et donne de très bon conseils. Merci (je partage) 🙂

    • Hervé SyQi

      Merci pour votre intérêt, et je comprend tout à fait votre déception. Et oui les nombreuses dérives du Réïki, le manque de compétences de certains enseignants et pratiquants provoquent des dérives dangereuses. Si vous souhaitez je vous propose une remise à niveau , une formation personnalisé en fonction des lacunes. Contactez moi via mon site internet: https://www.synergie-qilibre.fr/ ou ma page Facebook: https://www.facebook.com/synergie.equilibre/ . Passez une très belle journée

      • Nico

        Merci pour cet article très bien rédigé . J’aime votre façon de dire les choses . En effet de nombreuses formations express sont proposées . J’ai consulté un Energéticien Reiki que j’ai rencontré lors d’un salon . Il m’avaut séduis par son approche (souriant et sympathique ), je me suis dit pourquoi pas . Et ben j’ai été déçu , au finale ses séances ne m’ont rien apportées , et j’ai bien senti qu’il essayait de me manipuler en me persuadant chaque fois d’une évolution positive (mettant en avant ses “ressentis “). Je pense donc que cette personne arrive à manipuler les impressions et les ressentis de ses clients afin qu’ils reviennent , honteux ! A 60 euros la consultation ça doit rapporter. Au finale j’ai eu de bien meilleurs résultats en consultant un magnétiseur et sur 2 seances . Au vue de votre article , vous semblez honnête et etre un vrai professionnel . Où peut-on vous consulter svp ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *