Spiritualité / Philosophie

Aristote

279 vues

Biographie de Aristote

Aristote est né à Stagire en Macédoine vers 384 av. JC. Il est le fils d’un médecin réputé. Il suit ses études à Athènes et devient l’un des principaux disciples de Platon. Grand érudit, il est nommé précepteur d’Alexandre le Grand, auquel il s’attache rapidement. Lorsque son élève prend les rênes de l’Empire, il rejoint de nouveau Athènes et fonde le Lycée (-340). La mort d’Alexandre quelques années plus tard provoque une certaine instabilité politique dans la ville. Les “antimacédoniens”, de plus en plus nombreux, lui reprochent son impiété et le contraignent à quitter les lieux pour l’île d’Eubée. Il s’y éteint peu de temps après, vers 322 av. JC.

La Philosophie de Aristote

Son enseignement repose tout entier sur la logique (Organon) et l’observation de la nature (De la génération des animaux). Il est également à l’origine de la Métaphysique, ouvrage réunissant quatorze livres sur la “philosophie première”. Il apporte une réflexion sur la Politique et donne sa vision de la morale dans Ethique de Nicomède. Aristote accepte plusieurs idées de son maître Platon (l’immortalité de l’âme par exemple), mais pour lui la réalité passe d’abord par l’expérience vécue par les sens. Aristote est considéré comme le fondateur de la logique comme instrument de discours dans l’art, la morale et la science. Il introduit des notions de causalité de la nature et fait de cette dernière la finalité des choses, obéissant à un dessein qui dépasse les hommes. La pensée d’Aristote influence grandement l’humanité, notamment les théologiens chrétiens du Moyen-âge. Enfin, pour lui la plus haute forme de société civilisée n’est autre qu’une démocratie.

source : https://www.linternaute.fr/biographie/litterature/1775108-aristote-biographie-courte-dates-citations/


Cet Article est issu de mon travail, tout droits en sont donc réservés. Les textes issus de sources extérieures sont citées. Vous pouvez cependant “Partager” l’article à l’aide des boutons prévus à cet effet, sous condition de préserver son contenu et d’en préciser son auteur et la source : (Hervé SyQi “www.conscience-commune.fr” )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *